Ah, le temps des fêtes!

Noël approche à grands pas, mes idées passent du négatif au positif telle une courbe sinusoïdale d’une fréquence de 50 hertz.

J’ai hâte de déballer mon cadeau précieusement acheté par un consommateur averti et responsable, se déculpabilisant ainsi de toute surconsommation de produits inutiles, prétextant qu’il fait sa contribution en évitant d’utiliser sa voiture pour aller au centre commercial.

De toute façon, il n’est plus la mode de se piler sur la tête afin d’accéder aux précieux rabais du temps des fêtes.

D’un seul clic, il est beaucoup plus facile de passer sa commande au Père-Noël asiatique, pour qu’il puisse donner l’ordre à ses amis lutins gagnant 5 pièces par ans de venir livrer nos plus beaux rêves à l’aide de son bateau mal entretenu déversant par le fait même, des milliers de centaines de litres de carburant fossile dans notre écosystème salé, que de donner de l’amour à ses proches.

Peu importe.

Mon désir de déballer avec joie, fébrilité et empressement ce paquet contenant probablement un objet que je disposerai dans les vidanges dès que mon engouement reviendra fade devant la vie, est de toute l’année la plus immense que je puisse vivre dans mon cœur.

Je déballe, ark, Bernard, c’est quoi l’idée de m’avoir acheté ça!

Published by

olivierpratte

Je suis enseignant en soudage montage. J'ai découvert une passion pour l'écriture et je désire vous la partager. Au plaisir , Olivier

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s